CAAPCA

Formulaires
Slider

Saviez-vous que ?

1. Saviez-vous que si vous êtes une personne âgée de plus de 65 ans et que vous nécessitez d'un transport ambulancier de votre résidence, d'un lieu public ou d'un accident, il revient à l'établissement d'en assumer les frais?

  • En fait, cela s'applique seulement si votre état a nécessité un déplacement sur civière.

2. Saviez-vous que si vous êtes une personne victime d'un accident domestique, sportif ou d'une maladie subite ou chronique et que vous êtes âgée de moins de 65 ans, la responsabilité du paiement de la facture d'un transport ambulancier vous revient?

  • Par contre, dans le même contexte, si vous nécessitez d'un transport additionnel entre établissements du réseau de la santé et des services sociaux, cette responsabilité de paiement d'un tel transport serait assumée par ces établissements.

3. Saviez-vous que si votre état physique ou psychologique était précaire ou difficile et que vous nécessitiez la présence d'un accompagnateur pour tout traitement, visite ou examen vous pourriez demander à être assisté de cette personne?

  • En fait, vous pouvez être assisté et accompagné de la personne de votre choix pour toute démarche, dans la mesure ou les professionnels le permettent puisque ces derniers sont en droit d'exiger un entretien privé avec l'usager; dans la mesure où ils respectent ses capacités et limites.

4. Saviez-vous que les critères d'admissibilités en soutien intensif à domicile pour les personnes handicapées (SIMAD IV), devraient respecter les critères suivants : être reconnu handicapé par la loi, être âgé de moins de 60 ans, ne pas correspondre à un profil gériatrique et nécessiter des besoins de services de cinq heures et plus par semaine en aide domestique et physique?

  • En fait, si vous correspondez aux critères suivants vous seriez admissible à ce programme de soutien.

5. Saviez-vous que lorsque vous vous présentez au CLSC, votre situation doit être évaluée selon vos besoins réels et non pas à partir d'un programme existant en cherchant à cadrer celui-ci à partir d'un diagnostic?

  • Votre situation est particulière et vos besoins doivent être évalués en ce sens.

6. Saviez-vous que, en aucun cas, le manque de ressources financières ne doit influencer l'évaluation des besoins d'un usager?

  • En d'autres termes, il serait inadéquat qu'un CLSC n'évalue pas les besoins d'un usager en raison de l'insuffisance de son budget à répondre à ces besoins.

7. Saviez-vous que toute décision d'un CLSC, à refuser la dispensation des services, doit s'appuyer sur une évaluation personnalisée des besoins d'un usager et surtout des conséquences découlant d'une telle mesure?

  •  En d'autres termes, un CLSC ne peut vous refuser la dispensation de services sans avoir évaluer votre demande et être conscient, tout comme vous, des impacts d'un refus de services. S'il ne peut y répondre, il se doit alors de vous référer vers un établissement ou organisme en mesure de vous offrir les services.

8. Saviez-vous que tout CLSC doit prendre, dans les meilleurs délais, les mesures appropriées afin que les personnes handicapées et leurs familles puissent disposer d'une information adéquate concernant les programmes et les services qui leurs sont destinés?

  • À cet effet, un guide de soutien à la famille est élaboré, disponible et doit être remis à ces personnes dès la première demande à l'établissement.

9. Saviez-vous que vous pouvez entreprendre une démarche de plainte envers les services d'un organisme communautaire?

  • Pour ce faire, vous pouvez déposer une plainte écrite et signée au président du conseil d'administration de l'organisme ou directement à l'Agence de santé et de services sociaux de votre région, à l'endroit du commissaire régional.

10. Saviez-vous que si vous êtes une famille ayant un enfant vivant avec une situation de limitation physique et/ou intellectuelle, vous avez droit à certaines allocations monétaires, du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, à titre de services de répit et de gardiennage?

  • Pour ce faire, vous n'avez qu'à communiquer ou vous rendre à votre CLSC local pour obtenir toutes les informations relatives à ce sujet.

11. Saviez-vous que si vous êtes une personne handicapée ou qu'un membre de votre famille vit avec des limitations physiques, il existe divers programmes d'adaptation du milieu?

  • Notamment, il existe l'adaptation du domicile dispensé par la Société d'habitation du Québec. Un tel programme nécessite un rapport d'ergothérapie (CLSC) démontrant les incapacités reliées à la déficience motrice et nécessitant que le logement ou l'habitation soit modifiée. Pour plus d'informations, il vous suffit de contacter votre municipalité ou la Société d'habitation du Québec (SHQ).